Connect with us

Economie

Entreprendre au Danemark

Les revenus augmentent, les créations d’emploi connaissent une embellie, et la situation politique s’est stabilisée avec la victoire des socio-démocrates en juin dernier lors des élections législatives. Le plein-emploi, la forte protection sociale, même si elle se fait en échange d’impôts très élevés, la facilité d’obtention des crédits sont autant d’éléments qui font de cette destination l’une des plus appréciées pour investir. La preuve ? Quelque 30000 entreprises voient le jour chaque année !

Publié

on

Entreprendre au Danemark

Comment créer son entreprise

La société la plus communément répandue est la société à responsabilité limitée, la APS, pour laquelle il faut un capital de 80000 DKK (soit 10700€) et de 1 à 50 actionnaires. Il existe aussi la IVS pour les start-up pour laquelle 1 seul DKK (soit 13 centimes d’euro) est nécessaire. Les actionnaires peuvent être étrangers mais il faut un représentant résident danois. Il est possible de créer son entreprise en quelques clics, il suffit dans les cas les plus simples de dix minutes !

Dans quels secteurs investir

Les secteurs porteurs sont dans la vente, l’exploitation pétrolière, le transport maritime, les technologies de l’information et de la communication, l’industrie pharmaceutique,les énergies renouvelables, la recherche et développement. Quant aux secteurs à fort potentiel, on les trouve dans la construction écologique et les technologies environnementales, les technologies médicales, le tourisme ou le design.

Taxes à prévoir

Le taux de fiscalité sur les sociétés est relativement faible (22%) et, de plus, les expatriés peuvent bénéficier d’un régime fiscal spécial durant 3 ans (avec un impôt autour de 33%, ce qui est beaucoup moins que les Danois). La TVA est de 25%, les impôts sur les dividendes vont de 0 à 27%, les intérêts sont taxés de 0 à 22% et les royalties à 22%.

Aides possibles

Les aides gouvernementales dépendent des activités dans lesquelles les entreprises investissent. Ainsi, par exemple, pour l’installation d’entreprise de production de biogaz il est possible de recevoir des subventions. Pour des informations complémentaires, le site du ministère des Affaires étrangères est dédié aux créateurs d’entreprises étrangers.

Les atouts du pays

Le Danemark est un pays sûr qui bénéficie d’une excellente image même si les taxes sont ici très importantes. Les statuts de la nouvelle SMBA peuvent être intéressants pour les entrepreneurs non-résidents tout comme les holdings car une grande part des dividendes reçus et distribués peut être exonérée de tout impôt.

Les bons plans

Même si le Danemark exporte des hydrocarbures, il développe le secteur des énergies renouvelables et des biotechnologies.

Il existe un site donnant toutes les informations pratiques aux étrangers qui souhaitent s’installer au Danemark.

Emploi

Ici, le plein-emploi vous permettra de trouver aisément un travail, mais vous pourrez aussi facilement le perdre, la flexibilité étant une spécificité danoise. Les entreprises danoises embauchent des salariés étrangers à condition qu’ils aient de l’expérience (les acquis étant au moins aussi reconnus que les diplômes) à condition que les candidats possèdent des compétences spécifiques. L’anglais est indispensable, à défaut de maîtriser le danois. Mais des programmes d’insertion gratuits sont proposés à celles et ceux qui viennent s’installer dans le pays. Pour vous aider dans votre recherche d’emploi, les Job centres et les programmes d’accompagnement spécifiquement mis en place pour aider les conjoints d’expatriés vous seront d’un grand secours. Mais attention, la concurrence entre expatriés de toutes provenances est rude !

Consulter notre fiche pays Danemark pour en savoir plus

Continue Reading
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Newsletter

Populaire